ActivitÚs culturelles : On croise les doigts pour 2021

Le secteur culturel ivoirien a ÚtÚ lĺune des grosses victimes de la pandÚmie de la COVID-19 en 2020. 2021 sĺannonce donc comme lĺannÚe de la relance des activitÚs et de lĺespoir de la renaissance.

La culture ivoirienne essaie de se remettre peu à peu du cauchemar vécu du fait de la pandémie à coronavirus mondiale. Si aucun secteur d’activité n’a été épargné, elle a subi d’énormes pertes. Fermeture des salles de spectacle, de cinéma, boites de nuit et bars, lieux touristiques et culturels, annulation et report d’événements, etc. La saignée a été forte. Avec la levée des mesures barrières et la réouverture de l’espace culturel, les choses se remettent tout doucement en marche et les acteurs espèrent retrouver le sourire en 2021.

2021, année culturelle Pour les amateurs de cinéma, 2021 va démarrer sur les chapeaux de roues, avec la 27ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO), du 27 février au 6 mars 2021. La liste de sélection des films est ouverte officiellement depuis le 15 décembre pour les deux sections principales. La première, la compétition officielle, est réservée aux films des réalisateurs africains et de la diaspora et comporte plusieurs catégories, fiction long métrage et documentaire long métrage, pour une durée minimale de 60 minutes; fiction court métrage et documentaire court métrage, pour une durée comprise entre 1 et 35 minutes et films de fiction ou documentaires des écoles africaines de cinéma, pour une durée comprise entre 3 et 15 minutes. À date, aucun film ivoirien n’a encore été annoncé à cette biennale, mais la Côte d’Ivoire sera à coup sûre présente.

Pour les sorties, la météo cinématographique annonce de bonnes choses. « Avec la Covid-19, plusieurs films ivoiriens et africains ont dû stopper les tournages. Ils devraient reprendre très bientôt. Pour l’heure, nous n’avons pas de grande visibilité sur les sorties prochaines, mais en 2021 les cinéphiles seront servis pleinement », confie la Directrice commerciale et marketing des cinémas Majestic, Nancy Aka. Pour les fanas de lecture, la 12ème édition du Salon international du livre d’Abidjan (SILA) n’ayant pu se tenir en 2020, rendez-vous est pris pour mai 2021. L’industrie du livre compte bien garder sa place d’acteur prioritaire dans la culture ivoirienne. Les galeries d’expositions d’art promettent aussi le meilleur, notamment avec les artistes sénégalais Seydou Kassou, congolais Pita Kalala et ivoirien Julien Yao. Le Palais de la culture de Treichville devrait lui aussi connaître une montée en puissance avec la réouverture de ses salles de spectacles pour des concerts et autres activités culturelles.

Anthony NIAMKE

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 14/01/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le ź New deal ╗

Le ź New deal ╗

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité