Abidjan accueille la 6ème édition du FAN

Le Festival afropolitain nomade (FAN), qui fait le tour des capitales francophones d’Afrique, va tenir sa 6ème édition à Abidjan du 25 au 29 juin prochains. Ce festival itinérant est un lieu de rencontres entre artistes internationaux et locaux.

Après Douala en 2012, Libreville en 2015, Cotonou en 2016, Pointe-Noire en 2017 et Dakar en 2018, le Festival afropolitain nomade (FAN) pose ses valises au bord de la lagune Ébrié pour son édition 2019. La Perle des lagunes sera du 25 au 29 juin prochains la capitale africaine de la musique, des arts visuels et du numérique. Initiée par la chanteuse camerounaise Vanessa Kanga, qui réside à Montréal (Canada), ce festival répond à deux problématiques, les faibles débouchés des musiques africaines en Occident et la difficulté pour la plupart des artistes africains de défendre leurs œuvres à l’international en raison de problèmes de mobilité (prix élevé de l’avion, obtention compliquée des visas, etc.). « L’idée était que la diaspora et les communautés occidentales puissent découvrir les artistes africains sur leur sol », explique-t-elle. Le Festival afropolitain nomade est aujourd’hui fier de compter sur de précieux appuis qui permettent de faire partie des événements culturels les plus novateurs et les plus courus du continent africain, selon RFI cultures. « Chaque année, il réussit le pari de créer des affinités, de susciter des projets pluridisciplinaires inédits et de rassembler les grands noms de la scène internationale, régionale et locale devant un public jeune et dynamique», déclare Vanessa Kanga.

Programmation Pour cette édition en terre ivoirienne, le thème retenu est «Aux origines du Hip Hop africain : De l’analogie au numérique, 40 ans d’engagement et d’influence». Pour les organisateurs, le numérique est un outil incontournable qui transforme de plus en plus les univers artistiques. Ces cinq jours de festivités se déclineront en concerts, showcases privés d’artistes ivoiriens et d’ailleurs et conférences-débats animées par des sommités de la culture comme la chorégraphe ivoirienne Paule-Marie Assandre, le rappeur français Ben-J des « Neg’ Marrons », de son vrai nom Fabien Loubayi, et le rappeur sénégalais Mass. Un village numérique sera installé à l’Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle (INSAAC) et servira de lieu de rencontres entre artistes, bloggeurs et développeurs d’application qui pourront interagir sur les liens entre la musique et les nouvelles technologies. Six artistes visuels d’Afrique et du Canada vont produire chacun deux œuvres en lien avec le thème de l’édition. Leurs œuvres seront exposées à la galerie du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan Cocody du 23 au 30 juin 2019.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité