FEMUA 11 : Rideaux sur une édition riche en couleur

Les rideaux se sont fermés dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 avril sur le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 11) débuté le 17 avril dernier.  Un festival haut en couleur qui a connu son apothéose pour la première fois fors d’Abidjan, notamment à Korhogo où a eu lieu un gigantesque concert à la place de la paix de cette ville.

Plusieurs artistes se sont succéder sur la scène dont soprano, les leaders Lokua Kanza, Sidiki Diabaté et bien d’autres, ces concerts étaient une occasion pour les mélomanes de cette ville du nord ivoirien du pays de voir et entendre pour la première fois le groupe Magic System en scène.

Les festivités de clôture du FEMUA 2018 ont commencé vendredi avec « Carrefour jeunesse », un panel sur le thème les dangers de l’immigration clandestine, avant de continuer le samedi et dimanche, par des activités sportives.

                                                                                                                                                                                               Gnezele christian

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 12/07/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Le printemps des bulldozers

En cette période de saison des pluies, il ne fait pas bon vivre à Abidjan pour ceux qui résident dans les quartiers précaires ou à risques. L’épé...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité