Musée des civilisations de Côte d’Ivoire : Une nouvelle exposition permanente pour retracer l’identité des peuples de Côte d’Ivoire

La nouvelle exposition permanente dénommée « FIERTES, SYMBOLES ET IDENTITE » a été ouverte officiellement, le mercredi 20 novembre 2019 au Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, au Plateau en présence des acteurs du monde culturel ivoirien.

Cette exposition qui remplace celle réalisée à la faveur des 8è jeux de la Francophonie en juillet 2017, s’invite dans le débat actuel sur la place des musées et le rôle que ces institutions patrimoniales peuvent jouer dans la société.

Selon la directrice du Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, Dr Silvie Memel-Kassi, la thématique de cette exposition, « FIERTES, SYMBOLES ET IDENTITE », met l’accent sur le potentiel culturel et artistique de la Côte d’Ivoire, les hommes qui ont matérialisé dans le temps et permis ainsi à la Côte d’Ivoire d’être distinctive par son identité.

« 497 spécimens ethnographiques et archéologiques ont été retenu pour la mise en perspectives de cette exposition pédagogique. Sept thématiques s’y dégagent à savoir, l’Art oratoire (avec les proverbes), l’organisation sociale, la vie politique, l’économie, la royauté en Côte d’Ivoire, l’art, l’invention et la technologie », a indiqué Mme Kassi. Puis de préciser que ce projet lève le doute sur la capacité du musée africain à réussir le pari de la conservation, de la sécurisation, de la préservation et de la mobilisation.

« La responsabilité qui nous incombe aujourd’hui, est de sortir ce musée de son isolement, de l’ouvrir davantage à tous et encore plus à ceux qui ne le connaissent pas ou sont culturellement défavorisés », a estimé la directrice du musée.

Pour les auteurs de la documentation de l’exposition, représenté à ce vernissage par le Pr Alain Laurent Abia Aboa, la thématique de cette exposition s’inscrit au cœur des grands défis actuels.

« Le musée n’est pas un réceptacle mystérieux de vestiges, il est l’âme même de notre société. Le musée porte l’étendard de notre identité culturelle. Il nous faut donc imaginer de nouvelles stratégies de préservation de notre patrimoine culturel qui s’adaptent aux défis actuels de délitement de nos richesses culturelles », a-t-il déclaré.

En outre, dans le cadre du projet de numérisation des collections du musée, la Fondation Orange Côte d’Ivoire, a offert un serveur et une application pour la gestion et la conservation électronique des collections.

Notons que 2007 à 2019, le nombre de visite du musée des civilisations de Côte d’Ivoire est passé de 30 000 à 60 000 visiteurs.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité