MADONNA, l'injure à TRUMP

La pop star américaine Madonna en a surpris plus d’un le samedi 21 janvier à Washington, lors de la « Women’s March » (la marche des femmes), une manifestation contre le nouveau locataire de la Maison Blanche, Donald Trump. Lors de ce sit-in qui a rassemblé plus 500 000 personnes, Madonna s’est mise à proférer des injures à l’endroit de plusieurs proches et partisans du président américain, et Donald Trump lui-même. Elle appelait ainsi à la rébellion, avant d’ajouter qu’elle avait pensé également faire « exploser la Maison Blanche. » À la suite de ces déclarations, le bureau du procureur a ouvert une enquête.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 22/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Signaux dangereux !

Il y a peu, la petite ville d’Azaguihé, scindée géographiquement en deux avec d’un côté les autochtones et de l’autre les allogènes, nous off...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité