MADONNA, l'injure à TRUMP

La pop star américaine Madonna en a surpris plus d’un le samedi 21 janvier à Washington, lors de la « Women’s March » (la marche des femmes), une manifestation contre le nouveau locataire de la Maison Blanche, Donald Trump. Lors de ce sit-in qui a rassemblé plus 500 000 personnes, Madonna s’est mise à proférer des injures à l’endroit de plusieurs proches et partisans du président américain, et Donald Trump lui-même. Elle appelait ainsi à la rébellion, avant d’ajouter qu’elle avait pensé également faire « exploser la Maison Blanche. » À la suite de ces déclarations, le bureau du procureur a ouvert une enquête.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité