Vers l'explosion de nouveaux talents

’année 2017 pourrait voir l’explosion de nouveaux talents dans différents domaine de la culture ivoirienne.

Après une année 2016 culturelle riche en joie et en tristesse, que réserve 2017 aux Ivoiriens en matière de créations artistiques et de spectacles ?

Même si elle se termine dans la tristesse, avec le décès de l’actrice et comédienne Marie-Louise Asseu le 7 décembre, et de bien d’autres artistes avant elle, dont le roi de la « sapologie » et chanteur congolais Papa Wemba en avril à Abidjan, l’année 2016 aura laissé de beaux souvenirs au monde de la culture ivoirienne. Pour tous ces créateurs et acteurs du monde du spectacle, l’année nouvelle s’annonce sous des auspices encore meilleurs, avec des révéla- tions, des confirmations et l’explosion de nouveaux talents.

Coupé-décalé

Pour l’année 2017, le monde culturel ivoirien devrait réserver de belles surprises dans différents domaines. Au niveau de la musique, les artistes coupé-décalé DJ Arafat, Serge Beynaud, ou encore Debordo Likunfa, offriront encore une fois des sonorités et des concepts musicaux plus dansants. Dans les coulisses, on annonce même le retour fracassant de l’artiste DJ Lewis sur la scène musicale, après une hibernation de quelques années. Côté télé, l’émission « Podium », initialement prévue pour octobre 2016, sera diffusée en mars 2017 avec l’objectif de révéler de nouveaux talents.

Année du cinéma ?

Une nouvelle génération de réalisateurs et d’acteurs seront aux premières loges en 2017. Olivier Bailly Guigrehi, Guy James Kouamé, Christelle Tiémoko et Narcisse Afeli Konan,les célèbres acteurs de la série « National Security » diffusée sur la RTI, seront de retour pour une saison 2. Quant au réalisateur et acteur Mahoula Kane, il annonce deux films pour le début de l’année prochaine, « Double Face » et « Lagnon », qui contribueront à faire de 2017 l’année du cinéma ivoirien. Dans le monde des arts plastiques, les lauréats du concours « Les Guyzagn 2016», notamment le sculpteur Barth Bablon Yao, le peintre Boussou Hermann Gooré Bi et le photographe Jean Ulrich N’Guessan, attendent le soutien de sponsors en vue de participer à des vernissages internationaux.

Anthony NIAMKÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 24/05/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Plaidoyer pour nos hôpitaux !

Alors que cette semaine nous nous intéressons à la politique des soins gratuits, la mort d’une enseignante à l’hôpital de la commune de Koumassi est venue remett...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité