Kajeem « Tant que j'en aurai la force, je ferai toujours mon job »

Kajeem promet un show riche en bonnes vibes au cours de la célébration de ses 25 ans de carrière musicale.

25 ans dédiés à l’engagement et à l’éveil des consciences. Guillaume Konan, alias Kajeem, marquera le coup le 4 novembre prochain au Palais de la culture de Treichville. JDA l’a rencontré pour vous.

Pour la célébration de vos 25 ans de carrière, à quoi le public doit-il s'attendre ?
Le public doit s'attendre à un grand show, que nous préparons depuis un bon bout de temps. Ce ne sera pas qu'un concert. Il y aura des activités additionnelles. C'est l'occasion de remercier tous les invités, tant nationaux qu'internationaux, qui ont accepté d’ajouter leur grain de sel à cette fête.
25 ans de carrière musicale, qu'est-ce que cela représente ?
Cela représente tous les petits pas faits par mes différents staffs et moi-même depuis mes débuts, par toutes les petites mains qui m’ont permis de me hisser là où je suis. C’est donc l’occasion de remercier tous mes fans, dont le soutien ne m'a jamais fait défaut.
Pourquoi n'avoir pas célébré 20 ans de carrière, comme bon nombre d'artistes, mais 25 ans. Cela a-t-il une signification particulière pour vous ?
Je ne suis pas les autres. Je suis Kajeem. Chacun célèbre ce qu'il veut, ou ce qu'il peut. Entre les emplois du temps chargés et les conditions qu'il faut réunir pour que ce genre de célébration se tienne, on dira que, pour mes 25 ans, les conditions étaient favorables. C'est un quart de siècle. C'est un joli symbole.
Toute votre carrière a été dédiée à l'engagement et à la conscientisation du peuple. Aujourd’hui, pensez-vous que votre combat a apporté quelque chose de nouveau à l’Afrique en général et à la Côte d'Ivoire en particulier?
Ce n'est pas à moi d'en juger. Je constate seulement que, si 25 ans après mes débuts je suis toujours là, c'est que des gens apprécient ce que je fais et que cela leur apporte quelque chose. Car le plus dur dans notre métier n'est pas d'avoir du succès, mais de durer. Une chose est sûre, tant que j'en aurai la force, je ferai toujours mon job à plein temps.
Après la célébration de vos 25 ans de carrière, les mélomanes ivoiriens auront-ils droit à un nouvel album ?
L'album « Gardien du feu » est sur le marché depuis à peine un an. C'est donc lui qui est à l'ordre du jour maintenant et pour l'année à venir. Un coffret « Spécial 25 ans » sera mis sur le marché à l’occasion de la célébration. Et nous irons à la rencontre de notre public tant à l'intérieur du pays, que sur les scènes européennes.
 
Propos recueillis par Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité