RIANA 2020 : Les arts numériques et visuels en temps de Covid-19

Initialement prévue fin mars, la quatrième édition des Rencontres internationales des arts numériques et visuels d’Abidjan (RIANA) 2020 se tiendra finalement au mois de juillet. Les organisateurs sont tout de même confiants quant à l’attractivité de cette édition.

Discipline née du boom du numérique et des NTIC, les arts numériques sont encore peu développés et peu connus en Côte d’Ivoire. C’est pour cela qu’au premier trimestre de chaque année, depuis 2017, se tiennent les Rencontres internationales des arts numériques et visuels d’Abidjan (RIANA), qui visent à mieux la faire découvrir afin de mieux l’appréhender. Depuis quelques années, les RIANA enregistre la participation d’artistes multimédias, visuels et experts d’Europe, d’Afrique et de Côte d’Ivoire. Avec la pandémie de la Covid-19, la quatrième édition, qui devait se tenir courant mars dernier, va se dérouler désormais tout au long du mois de juillet 2020, pour le grand bonheur des artistes et des amateurs d’art. D’ailleurs, la thématique retenue pour cette année est « Rêver l’Afrique d’après ». Un appel lancé aux artistes pour qu’ils fassent montre de toute leur créativité dans un contexte dominé mondialement par la crise sanitaire.

Créativité versus Covid-19 Pour le Commissaire général des RIANA, l’artiste-galeriste Jacob Bleu, dit Jacobleu, les objectifs de ces rencontres sont de contribuer au développement des nouvelles technologies liées au digital et aux arts, d’offrir des opportunités sur les formes innovantes d’expression artistique et enfin de faire la promotion des jeunes talents. Deux grands rendez-vous meubleront particulièrement cette édition assez spéciale. Il s’agit d’une part de l’exposition individuelle de peintures de Jacob Bleu, sur le thème « Réalités masquées », qui se tiendra à la galerie Cap Sud à Marcory et d’autre part d’une exposition collective compilant les œuvres d’une dizaine d’artistes à la Villa Alfira (Cocody - Les 2 plateaux). Ces artistes sont des artistes multimédias visuels venant des quatre coins du monde et de Côte d’Ivoire. En plus de Jacobleu, il y aura Anthony Nsofor (peintre nigérian), Ahonzo Tanotchy (tapissier ivoirien), Brown Williams (céramiste ivoirien), Glodi Kasindi (peintre congolais), Zeben Zebehi (photographe ivoirien) et bien d’autres. Conscients des risques liés à la propagation de la maladie à coronavirus, les organisateurs des  RIANA indiquent que cette quatrième édition se tiendra nécessairement dans le strict respect des mesures barrières conseillées par les autorités ivoiriennes. « Durant toute la tenue de cette édition, seulement 40 personnes seront admises par jour sur les différents sites d’exposition », dit le Commissaire général.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité