« La révolte des Abbeys » au cinéma

C’est ce samedi 15 août au Palais de la culture de Treichville que les cinéphiles ivoiriens découvriront sur le grand écran le document-fiction « La révolte des Abbeys ». Une production cinématographique qui dévoile un pan de l’histoire du peuple abbey, originaire de la région de l’Agneby-Tiassa et symbole de la résistance à l’oppression coloniale.

Le peuple abbey fait partie du grand groupe Akan. Situé dans le sud de la Côte d’Ivoire, dont le chef-lieu de région (Agneby-Tiassa) est Agboville, ce peuple a une histoire qui rime avec celle d’une farouche opposition à la soumission et à l’exploitation servile liées à la colonisation. L’histoire enseignée dans les livres est celle de leur révolte, qui aura duré plus de dix ans. Plus d’un siècle après, un fils de la région a décidé de raconter la version originale de ces faits marquants de l’histoire coloniale de la Côte d’Ivoire, à travers un document-fiction qui sera projeté ce samedi 15 août au Palais de la culture de Treichville pour le plus grand bonheur des cinéphiles ivoiriens, qui souhaitent en apprendre davantage sur ce peuple très particulier.

Film historique En 1905, lassés des excès commis par les colons dans le cadre du dépotage, du travail forcé lié au tracé du chemin de fer Abidjan - Niger et des injustices dont ils sont constamment victimes (confiscation d’armes juste après le versement des lourdes taxes requises pour leur transport, actes arbitraires, piétinement de la dignité humaine…), les Abbeys entament une vaste révolte, qui durera plus de dix ans (1906 - 1916). Malheureusement, cette rébellion va occasionner en janvier 1910 la mort de Rubino, un officier colon, dont le nom a été attribué plus tard à l’une des localités de la région de l’Agneby-Tiassa (Agboville), qui serait proche du lieu du meurtre. Cette situation va donc accentuer la crise entre les colons français et les autochtones abbeys. Pour la structure MSY Production, productrice de ce film documentaire de 52 minutes, l’idée est de permettre aux populations de revivre l’un des faits majeurs de l’histoire de certains peuples ivoiriens dans la lutte contre la colonisation. La bande annonce du film, très originale, dévoilée depuis quelque temps sur les réseaux sociaux, transporte le téléspectateur au cœur de cette aventure épique. Le film « La révolte des Abbeys » sera projeté, selon ses producteurs, dans toutes les salles de cinéma de Côte d’Ivoire, afin de permettre aux plus jeunes de s’imprégner de cette facette de l’histoire de leur pays.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité