Musée des cultures contemporaines : On reprend de plus belle

Après quatre mois de fermeture, dus à la Covid-19, le Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo rouvre ses portes, pour le bonheur des populations, et relance ses activités.

Inauguré le 11 mars dernier par la première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, avec le vernissage de l’exposition itinérante « Prête-moi ton rêve », le musée n’aura fonctionné que jusqu’au 24 mars 2020 (13 jours seulement), date à laquelle le Comité national de sécurité (CNS) a ordonné la fermeture des musées, lieux de spectacle et salles de cinéma, pour mieux lutter contre la crise sanitaire liée à la Covid-19. Si ces mois de fermeture ont énormément affecté le secteur culturel ivoirien, le Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo relance ses activités avec l’espoir que les choses repartent de plus belle.

Départ nouveau « Maintenant que les mesures interdisant l’ouverture des espaces à grande affluence sont levées, nous allons relancer nos activités », annonce le Directeur artistique du Musée, le Prof Yacouba Konaté, qui porte beaucoup d’espoirs en cette réouverture qui, selon lui, permettra au musée de conserver l’affluence qu’il avait enregistrée après son ouverture. Véritable chef-d’œuvre architectural, bâti en plein cœur de la commune d’Abobo, ce joyau muséal offre de nombreuses commodités modernes. Notamment des salles d’expositions, une cafétéria, une bibliothèque et une médiathèque, un atelier pour enfants de formation en arts, une grande salle pour les formations en danse, en percussion et autres arts de la scène et une salle de conférences. « La création du musée d’Abobo vise à soutenir l’émergence des talents artistiques. Et nous souhaitons accompagner toutes les cultures modernes », dit le Prof Konaté. En ce qui concerne les activités, un programme fait sur mesure et adapté aux populations a été concocté et trois grandes expositions sont prévues. La première, « Moi, un collectionneur », va documenter l’apport à la culture des collectionneurs en Côte d’Ivoire. Pour la deuxième exposition intitulée « Une histoire d’Abobo », il s’agira d’aller au contact de 30 familles de la commune  aux fins de collecter d’anciennes photos de famille et des photos de la cité pour les exposer au sein du Musée. Enfin, la troisième exposition aura pour thématique la « Sculpture Atchan ». En attendant le démarrage de ces différentes expositions, l’exposition itinérante « Prête-moi ton rêve » est encore disponible et selon le directeur artistique du musée, les populations devraient venir la découvrir pour le meilleur de la promotion de l’art visuel africain.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité