Festival de Cannes : La Côte d’Ivoire sur les marches

Michelle Dybele sera-t-elle la première représentante de la Côte d’Ivoire à remporter un prix à Cannes ?

La Côte d’Ivoire aura un représentant au Festival de Cannes (France) prévu du 17 au 28 mai. Il s’agit du film Makéda, produit par Michelle Dybele.

C’est l'un des rendez-vous cinématographiques les plus courus de la planète. Chaque année, acteurs, réalisateurs, scénaristes, journalistes et spécialistes du cinéma se pressent pour monter les marches du Festival international du film de Cannes. Et pour cette 70è édition, les Ivoiriens pourront compter sur « Makeda », film de 23 minutes réalisé par la structure Nid 2 Star, sélectionnée parmi plus de 10 000 productions, et qui sera projeté dans la catégorie « Short film corner » (court métrage), comptant 1 400 films en compétition.

 

Trame Le film raconte l’histoire d’une jeune ivoirienne du nom de Makeda, qui débarque pour la première fois en Afrique à l’occasion des funérailles de son père, et peine à s’adapter aux différents codes culturels africains. Elle rencontrera l’un des meilleurs amis de son défunt père, qui l’aidera à trouver son chemin, notamment à travers l’école de son père, dont il va falloir s’occuper. Entièrement tourné à Grand-Bassam avec des acteurs de renom comme Bienvenue Neba ou encore Vincent Gouitaa, cette fiction met en relief la problématique du choc des cultures.

 

Rêves d’enfants Franco-centrafricaine et amoureuse de la Côte d’Ivoire, Michelle Dybele, productrice de « Makeda » va droit au but pour justifier son œuvre. « En produisant ce film, j’ai voulu réaliser plusieurs rêves d’enfants. J’ai toujours voulu être actrice. Et pour éviter de courir après les gens afin de jouer dans leurs films, j’ai produit mon propre film. Ensuite, j’avais un autre rêve qui était de participer un jour au Festival de Cannes », confie-t-elle. « Ce film respecte les critères cinématographiques, raison pour laquelle il a été sélectionné. Il a été réalisé par une équipe de professionnels avec de belles images », renchérit la productrice, qui ambitionne d'en faire une série.

 

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 24/05/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Plaidoyer pour nos hôpitaux !

Alors que cette semaine nous nous intéressons à la politique des soins gratuits, la mort d’une enseignante à l’hôpital de la commune de Koumassi est venue remett...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité