Factures d'électricité : ajustements en cours !

Il y a quelques mois, l’augmentation des factures d’électricité avait suscité la grogne chez les populations. Une décision a été prise par le chef de l’État le 1er mai dernier annonçant que les factures seraient corrigées. Mais, à en croire les ménages, rien n’aurait changé au vu des dernières factures.

Coulibaly Ismaël, ferronnier vivant dans la commune d’Abobo s’est dit surpris de voir sa dernière facture d’électricité encore à la hausse. Il en est de même pour la famille Kouadio habitant le quartier d’Angré, dans la commune de Cocody. Dans ce ménage, l’on soutient, facture à l’appui, que la consommation qui était de 67 875 francs CFA est passée à 98 655 francs CFA. Autre commune, autre constatation. Mme Kipré, résidant à Yopougon assure, elle, avoir noté une légère baisse de 1 000 francs CFA sur sa facture du mois de juin.

Selon les services de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), approchés pour comprendre cette situation, l’on assure que les factures ont bel et bien baissé. On ajoute que la mise en œuvre de la décision du chef de l’État a donné lieu à la définition d’une nouvelle grille tarifaire appliquée à partir de juin 2016. De la conférence de presse animée par le Chef du gouvernement le 23 mai dernier, l’on retient que la décision prise ne concernait que la catégorie des abonnés aux 5 ampères, dont les consommations sont comprises entre 0 et 80 kWh. L’on souligne, toutefois que lorsque cette tranche de consommation est dépassée, le client est automatiquement taxé comme s’il appartenait à la catégorie des abonnés aux 10 ampères et plus ce qui peut justifier des augmentations de facture. Ainsi donc, si l’on en croit la CIE, les abonnés au tarif social n’ont pas été touchés par la mesure d’augmentation en vigueur depuis juillet 2015 et pour laquelle le président Alassane Ouattara a demandé des corrections et le remboursement des trop-perçus auprès des gros consommateurs et des industriels qui étaient seuls concernés par cette hausse des tarifs.

Depuis juin 2016, les ajustements ont donné lieu à une nouvelle grille tarifaire : la consommation domestique générale est fixée à 66,96 francs CFA/KWh hors taxe (HT) et à 58,04 francs CFA/KWh hors taxe pour la deuxième tranche, contre 63,17 francs CFA et 75,45 francs CFA pour la deuxième tranche en janvier 2016. Cette nouvelle tarification marque donc une hausse de 3,79 francs CFA/Kwh pour la première tranche et une baisse de 17,41 francs CFA/KWh pour la seconde tranche.

 

Anthony Niamké

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel