Faut-il cÚlÚbrer 2021 dans la retenue ?

Bacounadi Ouattara, religieux

Cette année 2020 a été une année charnière. Il y a eu la pandémie à coronavirus et l’élection présidentielle qui s’est déroulée en octobre. C’est surtout la période électorale que tout le monde craignait. Malheureusement elle s’est déroulée avec des morts et des blessés. Je pense que tout bon ivoirien doit célébrer l’arrivée de 2021 dans le recueillement. Il n’est pas interdit de fêter, mais il faut le faire avec une pensée pour toutes ces victimes. Mais surtout, il faut prier pour que 2021 soit une année de paix et de cohésion sociale. Il faudra beaucoup de retenue car 2020 nous laisse beaucoup de leçons pour la méditation.

 

Bayo Fatim, communicateur

 

Je pense qu’il faut fêter pour oublier tout ce qu’on a traversé en 2020. Il faut célébrer l’année 2021 dans la joie, l’allégresse. Les ivoiriens se sont longtemps privés de joie avec les derniers évènements que le pays a traversés. Il faut sortir pour s’amuser. On peut aller à l’église pour prier, mais après ce serait bien de se retrouver, de partager ensemble des moments comme ça. Ça aide à mieux entrer dans l’année 2021. Les ivoiriens ont toujours fonctionné ainsi. Même pendant les graves crises que nous avons connues, nous avons toujours fêté dans la joie. 2020 a été une année de rudes épreuves et il faut pouvoir la terminer en beauté.

└ LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 14/01/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le ź New deal ╗

Le ź New deal ╗

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité