Trois questions à Arthur Banga, historien

Quelles sont les leçons à tirer du scrutin?

 

Il faut avant tout déplorer et dénoncer les violences et les morts liés à ce scrutin et s'inquiéter, à juste titre, pour 2020 où les enjeux seront plus grands. Dès lors, il est nécessaire de prendre des mesures pour sensibiliser le public, et aller rapidement vers la réforme de la CEI annoncée par le chef de l’État qui, au regard de ces incidents, devient une nécessité.

 

 

 

Peut-on parler d'une reconfiguration politique?

 

En terme politique, le scrutin confirme l’incertitude de 2020. Le RHDP apparaît comme la première force politique mais la percée des indépendants, la résistance du PDCI, le taux de participation et l'incertitude quant au choix définitif des candidats PDCI du RHDP et de leurs votants bémolisent considérablement la victoire du RHDP et montrent que tout est envisageable pour 2020.

 

Ces élections donnent-elle un avant-goût de ce que sera 2020?

 

La configuration de 2020 sera sans doute différente. Il faut s’attendre à une entrée en jeu de la tendance Sangare du FPI. Il y a aussi la question de Guillaume Soro. Que va-t-il faire? Mais les enseignements de ces élections sont nécessaires pour chacune des parties engagées en vue d’établir une stratégie.


Ouakaltio OUATTARA

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité