Abidjan se met aux normes pour accueillir les jeux

Après un léger toilettage, le campus de Cocody accueillera le village olympique.

Depuis février, ouvriers, bulldozers et tractopelles s’activent pour équiper Abidjan d’infrastructures nécessaires à l’accueil des 8e Jeux de la Francophonie, qui auront lieu dans un an, en juillet 2017. Treize rénovations et deux structures nouvelles sont au programme. L’occasion de faire un tour d’horizon des différents projets.

Dans la chaleur accablante d’un milieu d’après-midi, quelques rares visiteurs semblent déconcertés à l’entrée du Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, dans le quartier d’affaires du Plateau (centre d’Abidjan). En lieu et place des galeries vitrées des bâtiments habituels, fermés, une série de photos des œuvres est exposée à l’extérieur. Et pour cause, le musée fait peau neuve pour se montrer sous son meilleur jour en juillet 2017, pour l’accueil des Jeux de la Francophonie. Un destin que cette structure n’est pas la seule à connaître. Prévus pour durer 6 mois, de mai à décembre, les travaux devraient offrir un nouveau visage à cette institution fondée en 1942 par l’administration coloniale. « Nous aurons un grand bâtiment pour accueillir les sculptures lors des Jeux. Celui-ci deviendra une salle d’exposition. Le mur d’enceinte sera surélevé, le restaurant sera rénové, en plus d’autres changements. Une grande première depuis 1945 », énumère, enthousiaste, Sylvie Memel-Kassi, directrice du musée depuis 2006.

Rénovations et nouvelles infrastructures

Parmi les autres chantiers qui ont débuté, celui qui soulève le plus de polémique est certainement la rénovation de la cité universitaire du Campus de Cocody, du fait du déplacement de milliers d’étudiants entre juin 2016 et juillet 2017. Si l’objectif est « de mettre ces infrastructures aux normes internationales » pour en faire le village des athlètes, des manifestations d’étudiants refusant de céder leur place ont compliqué le début des travaux. « Tous les complexes qui vont accueillir les activités, même les aires d’entraînement, seront rénovés », tranche François Alla Yao, DG du CNJF, qui appelle les jeunes à un comportement « responsable ». Enfin, deux infrastructures nouvelles ont commencé à sortir de terre, toutes deux à Treichville (centre d’Abidjan). Il s’agit d’une salle dédiée à l’accueil de la compétition de tennis de table, et de l’espace du Canal au Bois, qui abritera des compétitions artistiques. Ces travaux seront-ils terminés à temps ? Le calendrier semble jouer en leur faveur. Les principaux chantiers ont déjà commencé, et les suivants, qui restent à attribuer, dureront entre trois et quatre mois. De quoi attendre sereinement le printemps 2017, date à laquelle une inspection homologuera les installations selon les normes internationales.

Noé MICHALON

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel