3 questions à Arthur Banga

Expert en conflits et questions militaires.

1 - Peut-on parler de hasard de calendrier entre la manifesta- tion de colère des militaires et l’actualité politique ?

Pour l’heure, rien ne nous permet d’affirmer qu’il y a un lien évident entre les mutineries du week-end dernier et l’agenda politique. Maintenant, le fait que celle-ci ait éclaté pratiquement à la veille d’une semaine politique décisive peut donner lieu à des interprétations. D’abord, c’est sans doute pour les mutins le meilleur moment pour se faire entendre. Mais, cela pourrait être aussi, pour certains hommes politiques issus des forces nouvelles, l’occasion de rappeler leur importance sur l’échiquier politique ivoirien.

2 - Comment jugez-vous les relations actuelles entre les soldats et leur hiérarchie ?

Quand on arrive à une mutinerie de soldats, c’est le signe d’un malaise profond dans les relations avec la hiérarchie. L’importance qu’ont les ex-chefs de guerre issus des Forces armées des forces nouvelles (FAFN), les avancements qu’ils ont connus au niveau de leur grade, tout comme l’opulence dans laquelle ils vivent, alors que la soldatesque ex-FAFN vit dans des conditions difficiles, ont contribué à casser un ressort. La distance de ces derniers avec les chefs et les arriérés de primes n’ont fait que creuser davantage le fossé entre eux.

3 - Quel est alors le rôle du Centre de recherches sur la réforme sécuritaire (RSS) ?

S’il existe déjà un Institut d’études stratégiques et de défense, il faut le rendre plus dynamique en recrutant des chercheurs affiliés dans divers domaines pour un véritable cadre d’échanges et de réflexions entre les experts et les praticiens. 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel