TILKOUÉTÉ DAH SANSAN , député

1-Quel mécanisme pour l’élection du nouveau président du parlement ?

En plus du président de l’assemblée nationale qui sera élu le 8 mars, les autres membres du bureau seront élus pour un an renouvelable à une autre date.  Nécessairement, à la rentrée parlementaire prochaine, nous allons assister à un bouleversement du bureau pour respecter la nouvelle configuration à la rentrée parlementaire. Surtout que le PDCI s’est désolidarisé du RHDP.

2-En cas d’élection, le RHDP ne peut-il pas craindre une surprise ?

Il ne devrait pas en être autrement. Il y’a ce qu’on appelle à la cohérence et à l’honnêteté politique. S’il y’a des velléités de candidature, cela doit pouvoir se discuter en interne au sein du RHDP afin que nous puissions aller dans le même sens le jour du scrutin. Il y va de la sérénité et de l’efficacité de notre institution car nous avons la majorité parlementaire.

3-Des bouleversements peuvent-ils être attendu dans le fonctionnement de lu législatif ?

Tout changement dépendra du nouveau président de l’assemblée nationale qui sera élu. Il appartiendra à ce dernier d’impulser une nouvelle dynamique à notre parlement. La Côte d’Ivoire a opté pour une session unique. Celle-ci s’ouvrira le 1er avril pour prendre fin le 31 décembre. Nous aurons ainsi l’occasion de voir la nouvelle touche apportée par le nouveau président de l’assemblée nationale.

 

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité