L'État ivoirien est-il assez investi dans la politique de logement?

POUR: ADJOUMANI KOUAKOU , DIRECTEUR GÉNÉRAL DU LOGEMENT ET DU CADRE DE VIE

Il y a un regain d’activité, un dynamisme qu’on peut attribuer au programme présidentiel qui a porté à 150 000 le nombre de logements à construire durant ce deuxième mandat. L’État a mis en place des mesures importantes d’exonération fiscale, en détaxant notamment les matériaux de construction. Nous avons également procédé à certaines remises d’impôts sur les bénéfices. Cette politique permet une baisse des prix du logement située entre 30 et 40%.

CONTRE: FLORENCE KANGAH , FEMME AU FOYER
Non, la politique des logements sociaux n’est pas transparente. C’est très difficile d’en obtenir un. Pour cela, il faut souvent connaître des personnes haut placées dans le domaine. Il n’y a pas eu non plus de mesure assez forte dans l’encadrement des prix à la location : la limitation du nombre de mois d’avance et de caution à payer n’est pas respectée, donc on se retrouve à devoir verser des sommes importantes avant de pouvoir se loger. Les choses n’ont pas vraiment changé à ce niveau.

Propos recueillis par Noé MICHALON

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel