Algérie : le chef de l'armée demande à ce que le président Abdelaziz Bouteflika soit déclaré inapte 

En Algérie, le vice-ministre de la défense national /chef d'état-major par intérim Ahmed Gaid Salah a appelé  ce mardi 26 mars à l'application de l'article 102 de la Constitution, qui constate « l'état d'empêchement du président de son poste présidentiel ». Ce qui laisse entrevoir le recul de l’armée algérienne vis-à-vis du président qui baigne dans un état de convalescence depuis bon bout de temps.

Une telle déclaration de l'armée annonce des lendemains incertains pour  Abdelaziz Bouteflika  contre qui la mobilisation dans la rue ne faiblit pas.

Ange-Stéphanie DJANGONE

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité