Afrique du Sud : Vaste plan d’aide pour les plus vulnérables

L’Afrique du Sud s’est engagée dans de vastes programmes visant à réduire les inégalités sociales et à aider les couches les plus vulnérables.

Durement impacté par la Covid-19, qui entraîne une grave crise économique, le gouvernement sud-africain s’active pour chercher des solutions et aider les plus démunis. Selon des informations du site Afrik.com, le Président Cyril Ramaphosa a révélé son intention de construire une mégapole de 30 milliards de rands (1 017 milliards FCFA) près de la ville de Tshwane.

La nouvelle ville sera située dans la province de Gauteng, fournira des logements accessibles et créera des emplois, dans le but d’aider les plus vulnérables de la société sud-africaine. Elle couvrira environ 200 hectares.

C’est donc dans cette perspective que le Président Cyril Ramaphosa a rencontré en début de semaine le Conseil national du développement économique et du travail, pour finaliser les discussions sur les plans qui seront mis en œuvre pour aider l’Afrique du Sud à se remettre des emplois perdus en conséquence de la pandémie de la Covid-19.

Il s’agit également d’aider l’économie à se redresser après avoir subi un coup dur lors de la pandémie. Selon Ramaphosa, des réformes structurelles, des investissements dans les infrastructures et d’autres mesures seront prises pour relancer progressivement, mais rapidement, l’économie sud-africaine.

Le président a également révélé le 5 octobre que la Nation arc-en-ciel prévoyait de louer 700 000 hectares de terres agricoles sous-utilisées ou vacantes dans sept des neuf provinces du pays à des fermiers noirs, pour corriger des inégalités raciales héritées notamment de l'apartheid, soulignant que cela aiderait aussi à créer de l'emploi dans les zones rurales. « La propriété de la terre restant concentrée entre quelques mains et la production agricole étant principalement le fait de fermiers commerciaux blancs, les effets de notre passé se font encore sentir dans le présent », a-t-il souligné.

Le gouvernement avait annoncé la semaine dernière qu'il proposerait à partir de mi-octobre des baux de trente ans sur des terres sous-utilisées ou libres, à condition que les loueurs s'engagent à les utiliser à des fins agricoles. Il a rappelé que l’État avait alloué 8,4 millions d'hectares à des « personnes autrefois désavantagées » entre 1994 et 2018, mais que seulement 10% de ces surfaces étaient consacrées à l'agriculture. « L’Afrique du Sud dispose de vastes étendues de terres propices à la production agricole, 37,9% de notre superficie totale étant actuellement utilisée pour l’agriculture commerciale ».

Boubacar Sidiki Haidara

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité