Libertés : Une nouvelle ère en Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite a annoncé son intention d’autoriser l’ouverture de salles de cinéma publiques à partir de 2018, le lundi 11 décembre 2017, alors qu’elles étaient interdites depuis plus de trente-cinq ans. « C'est un moment clé dans le développement de l'économie culturelle dans le pays », a déclaré le ministre de la Culture Awad al-Awad. « Les autorités vont délivrer dès à présent les permis d'exploitation », a-t-il ajouté.

Malgré les contestations, le gouvernement du royaume wahhabite tente d’adopter des réformes pour les concerts, spectacles et cinémas. En janvier dernier, le Mufti d'Arabie Saoudite s'était insurgé contre la possible ouverture des salles de cinéma, affirmant qu'elles seraient source de dépravation, car favorisant la mixité. Pourtant, en dépit,de la fermeture des salles saoudiennes, la profession n’a jamais baissé les bras. « Wadjda » de Haifaa Al-Mansour a été le premier film du pays à participer aux Oscars du meilleur film étranger.

Jacques Coulibaly

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/04/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Libérez la parole !

Libérez la parole ! La parole libère, dit l’adage, et, de plus en plus, les Ivoiriens la demandent. Non pas seulement sur les réseaux sociaux ou dans les bureaux et ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité