Kadhafi fils candidat à la présidentielle

Le fils du président libyen tué en 2011 a annoncé sa candidature ce 19 mars à Tunis. Une date symbolique, qui correspond au début des frappes de l’OTAN sur la Libye. Selon l’un des représentants du candidat, qui en a fait l’annonce, « Saïf el Islam Kadhafi, à travers cette candidature à la prochaine élection présidentielle, n’aspire pas au pouvoir au sens traditionnel, mais à sauver la Libye ». Il a ajouté que le candidat « tend la main à tous ceux qui veulent du bien à la Libye, que ce soit au niveau local, régional ou international ».

L’avocat du fils de Kadhafi, qui est toujours poursuivi par la Cour Pénale Internationale, précise qu’il déposera sa candidature dès le premier jour de l’ouverture des dépôts. Jouissant encore d’une forte popularité au sein des populations libyennes et même au delà, Saïf el Islam espère offrir une troisième voie à un pays meurtri par la guerre civile depuis la chute du régime de son père et divisé  entre deux clans rivaux. Un chaos dont profitent des groupes terroristes, dont l’EI, et qui menace la stabilité dans toute la zone du Sahel.

Le candidat à l’élection présidentielle libyenne de cette année, qui n’a pas encore dévoilé où il se cache, promet de s’adresser bientôt au peuple libyen.

Fatoumata Maguiraga

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité