Haïti : Président débutant

Mardi 7 février, au Palais législatif de Port-au-Prince, Jovenel Moïse a été investi Président de la République d’Haïti. Cette prise de fonction marque le terme d’une crise électorale commencée après l’annulation pour fraude du scrutin du 25 octobre 2015. L’entrepreneur de 48 ans, novice en politique, qui a emporté l’élection avec 55,6 % des voix au terme d’un scrutin majoritairement boudé par les Haïtiens, doit plus sa victoire à ses soutiens financiers et à son hélicoptère qui lui ont permis de sillonner toutes les régions du pays, contrairement à ses concurrents, qu’à son projet politique toujours méconnu des électeurs. Célébrant sa victoire en présence d’hommes politiques et de délégations étrangères, il a assuré que « ce mandat confié par le peuple aura pour boussole la volonté agissante et le pragmatisme vigilant, opposé à l’immobilisme ambiant ». Reste que le nouveau président devra gérer un pays sorti exsangue de l’ouragan Matthew qui l’a frappé en octobre 2016, touchant durement les infrastructures déjà insuffisantes, et où la pauvreté frappe les 60% de la population. 

Olivier Dubois

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité