Mauritanie : Lancement d’une force africaine anti-criquets

Les activités de la force d’intervention contre le criquet pèlerin, financées par la Commission de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale (CLCPRO), relevant de la FAO ont été lancées lundi en Mauritanie. Ce lancement a été marqué par le déploiement de cinq équipes terrestres communes, composées chacune de 10 explorateurs de chacun des États membres de la CLCPRO, pendant un mois dans les zones favorables à la reproduction et à la croissance du criquet pèlerin.

Outre la Mauritanie, la commission est composée du Niger, du Sénégal, du Tchad, de l’Algérie, du Maroc, du Burkina Faso, du Mali et de la Libye. Cette période de fin de saison des pluies est la plus propice généralement à la reproduction des criquets dans la zone du Sahel, selon les experts.

La nouvelle force de lutte avait été mise en place lors de la réunion des ministres chargés de l’Agriculture de la CLCPRO, en octobre 2016 en Algérie, avec pour objectifs de renforcer l’intégration sur le terrain et la coordination entre les États membres dans la lutte antiacridienne.

Elle est également chargée de mener des opérations d’exploration et de lutte anticipée, conformément à la stratégie préventive de la commission. Selon le Secrétaire exécutif de la CLCPRO, Mohamed Lemine Ould Hamouny, la force d’intervention est un outil efficace d’exploration et de lutte antiacridienne, notamment en termes d’échanges d’expériences et de connaissances.

BSH

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité