Algérie : La contestation se poursuit

Plusieurs milliers d'étudiants ont manifesté mardi dans le centre d'Alger, dénonçant une « ruse » du président Abdelaziz Bouteflika pour se maintenir au pouvoir, au lendemain du retrait de sa candidature et du report sine die de la présidentielle.

« Il faut sauver le peuple, pas le pouvoir », « Pas de ruse, Bouteflika », criaient  les étudiants, qui ont manifesté pour le 3ème mardi consécutif, après des appels réitérés sur les réseaux sociaux dès le « message à la Nation » de Bouteflika, lu lundi soir à la télévision nationale.

Confronté à une contestation inédite depuis son élection à la tête de l'Algérie, il y a 20 ans, le chef de l'État algérien avait annoncé renoncer à briguer un 5ème mandat et reporter la présidentielle du 18 avril, sans toutefois fixer d'échéance précise.

Il prolonge par là même son mandat sine die, jusqu'à un prochain scrutin dont la date sera fixée ultérieurement par une « Conférence nationale », dont il souhaite que les travaux s'achèvent « avant la fin de l'année ».

Les nombreuses pancartes portant un 5 cerclé et barré de rouge de la contestation initiale contre un 5ème mandat ont laissé la place à un 4+, comme refus de la prolongation de l'actuel 4ème mandat de  Bouteflika, qui expire le 28 avril.

B.S.H.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye