Bénin, la marque Talon

Le Président Athanase Guillaume Patrice Talon veut imposer un nouveau style.

À peine élu Patrice Talon voulu veut impulser la rupture promise à ses électeurs. Le « Nouveau départ » du pays et de l’équipe gouvernementale fraîchement nommée semble se faire sur les chapeaux de roue. Malgré les critiques qui émergent déjà.

Mercredi 6 avril 2016, Athanase Guillaume Patrice Talon, vainqueur au second tour de la présidentielle du 20 mars avec 65% des voix face à Lionel Zinsou, est devenu le nouveau président du Bénin. Succédant à Thomas Yayi Boni, à qui l’opposait il y a quatre ans une histoire de tentative présumée d’empoisonnement, il a prêté serment, s’engageant à ne faire qu’ « un seul mandat de cinq ans ». «Je suis déjà prêt, maintenant et tout de suite. Ensemble nous vaincrons la fatalité, j’y crois, nous avons tout pour réussir ».

Deux phrases lancées lors de son discours d’investiture à un peuple béninois qui s’est extasié de la volonté de son nouveau leader de tourner la page et, de prendre un « nouveau départ », son slogan de campagne. Premier signe de la rupture : la formation d’un gouvernement de 21 membres, dont 3 femmes, sans Premier ministre. Annoncé le soir même de son investiture, l’équipe du richissime homme d’affaires devenu président a pris fonction dès le lendemain après des passations qui se sont déroulées dans la plus grande sobriété. Si l’heure semble être à l’efficacité, nombreux sont ceux qui voient un gouvernement de remerciement, réunissant ses amis et soutiens alors que Talon avait déclaré que sa priorité n’était pas de satisfaire les intérêts partisans et politiques.

Ce n’est pas une rupture. Il n’y a que Yayi qui ne figure pas sur la liste » déplore un électeur interrogé par le quotidien La Nouvelle Tribune. De fait, dans cet attelage, on retrouve cinq ministres ayant servi entre 2011 et 2016, et deux autres qui ont vécu le règne de Mathieu Kérékou entre 1996 et 2006. Après la bataille de la présidentielle qu’il a remportée haut la main, Talon a désormais cent jours pour convaincre les Béninois et prendre en main un pays qu’il s’est engagé à redresser.

Boubacar SANGARE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel