La transformation du Mali enclenchée

Ce vendredi 9 mars 2018 a eu lieu le lancement officiel du mouvement « Transformons Le Mali » dans la grande salle du mémorial Modibo Keita à Bamako. La cérémonie qui a duré près de deux heures a été meublée entre autres par deux conversations thématiques sur la transformation du Mali ainsi qu’une présentation détaillée du mouvement qui se veut être à la fois un think tank et un incubateur citoyen.

La première conversation de la soirée qui avait pour thème « pourquoi transformer le Mali » a réuni des personnalités, qui les unes après les autres ont donné les raisons pour lesquelles le Mali devrait être transformé. « Il n’est plus question que des personnes décident seuls, mais il faut que tous les Maliens décident pour imposer le programme au sommet. Voilà pourquoi il est indispensable de transformer le Mali en profondeur » a souligné DrissaKananbaye.
Si tout le monde reste unanime sur la nécessité aujourd’hui de transformer notre pays, il faut alors identifier les clés de cette transformation. C’est autour de cette thématique qu’un second groupe d’intervenants s’est penché au cours de la deuxième conversation. Pour Samuel Sidibé, il faut mettre un accent sur la culture dans cette transformation du Mali. « Aujourd’hui, il faut faire en sorte que notre histoire, notre culture soit enseigné aux plus jeunes pour qu’ils soient imbibés et soient fiers de leur pays » plaide-t-il.
Le mouvement Transformons le Mali est né récemment, à la fin du mois de décembre 2017. « Nous sommes un groupe d’amis, Maliens et non maliens qui se sont retrouvés autour d’un diner et nous nous sommes demandés ce que nous pouvons faire pour surmonter ensemble les problèmes de ce pays que nous aimons tous. C’est de là qu’est né l’idée » explique Mahamadou Camara, Coordinateur général du Mouvement.
Trois objectifs essentiels caractérisent le mouvement « Transformons Le Mali ». D’abord, mobiliser l’intelligence collective malienne en fédérant acteurs partisans et non partisans, experts, chercheurs, étudiants, paysans, entrepreneurs, artisans. Ensuite, influencer l’action publique pour refonder l’avenir du Mali et enfin former et propulser des citoyens-entrepreneurs à travers des sessions de formations, des actions de terrains et des mobilisations locales.
Par ailleurs, le mouvement s’appuiera sur cinq grands leviers d’action pour l’élaboration du projet pour la transformation du Mali. Il s’agit de la plateforme citoyenne transformonslemali.org, des commissions thématiques, de l’incubateur de la transformation, de la caravane de la transformation du Mali et des assises de la transformation.
Apolitique, trans-partisan et pour tous les Maliens, le mouvement « Transformons Le Mali » soumettra prochainement son projet à chacun des candidats à l’élection présidentielle du 29 juillet parce que, comme l’indique le coordinateur général Mahamadou Camara « Nous y croyons et nous sommes convaincus que ce programme sera celui qu’il faut pour transformer le Mali. »

Germain Kenouvi

source: www.journaldumali.com

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité