RDC : Accord sur le report de la présidentielle

L e lundi 17 octobre, la majorité présidentielle et une partie de l’opposition menée par Vital Kamerhe, ont trouvé un compromis en République démocratique du Congo, dans le cadre du dialogue politique boycotté par le parti de l’opposant historique Étienne Tshisekedi. Ce dernier privilégie l’instauration d’un « régime spécial » après le 19 décembre, date à laquelle prend officiellement fin le mandat de Joseph Kabila. Le texte signé par les deux partis a validé le report des élections, prévues initialement le 27 novembre 2016, à avril 2018. Un schéma de partage du pouvoir a pu également être défini. Ainsi, dans les deux prochaines semaines, un gouvernement dirigé par un opposant sera mis en place. Vital Kamerhe, l’ancien président de l’Assemblée nationale, est donné favori. Mais à bien y regarder, l’opposition congolaise se retrouve encore plus divisée. En RDC, nombreux sont ceux qui estiment qu’il s’agit d’un marchandage qui, comme ce fut le cas en 2002 lors du dialogue intercongolais à Sun City (Afrique du Sud), fait peu de cas des citoyens. On imagine mal comment le nouvel échafaudage institutionnel peut amener un climat apaisé dans ce pays en permanence au bord de la rupture. B.S

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 08/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel