Sénégal : Khalifa Sall en procès le 23 janvier

Le procès du maire de Dakar devrait se dérouler le 23 janvier prochain, après son report le 16. Détenu depuis le 7 mars 2017, Khalifa Sall est poursuivi, ainsi que sept autres agents municipaux, pour détournements de deniers publics d’un montant de 1,8 milliard de francs CFA. A cette charge s’ajoutent celles « d’association de malfaiteurs et d’escroquerie », « faux et usage de faux dans des documents administratifs », « blanchiment de capitaux » et « complicité de faux et usage de faux en écriture de commerce ». En cause, sa gestion de la caisse d’avance de la mairie. M. Sall, élu au Parlement lors des dernières législatives, avant que son immunité ne soit levée le 25 novembre dernier, est défendu par un collège d’avocats, dont l’ex-ministre malien de la Justice, Me Mamadou Ismaïla Konaté. Me François Sarr a argumenté que certains avocats de la défense « n’ont pas reçu l’avis de tenue de la présente audience » (du 16). Le procès a donc été renvoyé au 23 janvier, mais le tribunal a précisé que ce serait le dernier. Dans le même dossier, la mairie de la ville de Dakar a annoncé le 15 janvier qu’elle se portait partie civile et serait donc représentée en tant que victime des délits dont le maire est soupçonné.

C.A.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité