Constitution : Bertin Kouadio Konan rejoint l'opposition

Député du RHDP, Bertin Kouadio Konan (KKB), candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2015, a décidé de faire siennes les revendications de l’opposition, relatives au projet de nouvelle constitution. Reprenant presque mot pour mot les propos du Collectif de l’opposition démocratique (CODE), le député de Port Bouët a indiqué que ce projet n’est pas opportun.

KKB est allé jusqu’à assimiler la volonté du chef de l’État de doter la Côte d’Ivoire d’un nouveau texte fondamental à « un véritable forcing », qui cacherait d’autres desseins.

« Il n’y avait que des ajustements à faire, notamment au niveau de l’article 35, qui porte sur les critères d’éligibilité du Président de la République. Chemin faisant, les choses changent. Et on est en train d’aller vers la mise en place d’une nouvelle constitution », a-t-il dénoncé ce mardi 23 août dans une déclaration.

Poursuivant, il  a partagé ces craintes de voir la nouvelle constitution produire les mêmes résultats que celle de 2000. Pour lui, il  ne devrait pas être question d’une nouvelle constitution, mais plutôt de révision de la constitution de 2000, et précisément en son article 35, comme le préconise la table-ronde de Linas-Marcoussis de 2003.

Enfin, poursuit KKB, les priorités de l’heure sont le retour des exilés, la cohésion sociale, la lutte contre la vie chère et non une réforme constitutionnelle.

 

 Ouattara OUAKALTIO

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité