FACI Une dénomination plus consensuelle

Forces armées de Cote d’Ivoire (FACI). Voici désormais, selon Alain Donwahi, ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, la nouvelle appellation de l’armée, en remplacement de celle de Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). Le lundi 13 novembre, il indiquait qu’il n’y avait plus besoin d’ajouter « républicaines» à la dénomination, car « toutes les armées relèvent des enjeux républicains ». Toutefois, selon une source militaire, l’appellation FRCI, issue de la crise post-électorale, avait du mal à être acceptée par tous . « L’appellation FRCI rappelait les moments de crise, et avait tendance à maintenir une certaine belligérance entre exFDS et ex-soldats de forces nouvelles », nous indique notre source, sous le sceau de l’anonymat. Selon ce dernier, depuis 2013, tout en rejetant la dénomination FRCI, les militaires planchaient sur une dénomination qui ne ferait pas non plus appel aux FDS ni aux FANCI. Ce changement de nom, qui s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité (RSS), vise à briser les lignes de méfiances et reconstruire une armée plus unie, intégrant au même titre toutes les anciennes forces belligérantes. O O

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 14/06/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Premier ou troisième mandat ?

Longtemps avant l’élection présidentielle de sortie de crise, en 2010, l’on en connaissait les candidats. Pour celle de 2020, il va falloir patienter. Face aux ambitions dive...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité