Guillaume Soro « crush » avec 250 jeunes

250 jeunes amateurs des réseaux sociaux ont échangé et dîné samedi dernier avec le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro. Familière et conviviale, la rencontre, baptisée « crush party », a débuté par une visite de l’hémicycle. Parmi les visiteurs, des professeurs d’université, des étudiants, des opérateurs économiques et des sans-emplois. Et pour donner à ceux-ci les clés pour entreprendre, une conférence a été donnée sur « les mécanismes de financement des projets ».

L’idée d’interagir avec la colonie des jeunes a été inspirée au président du parlement par une adolescente internaute.

« Moi-même, étant utilisateur des réseaux sociaux, j’ai pu noter l’intérêt que la jeunesse ivoirienne porte à la chose publique, à la chose d’intérêt général. Plusieurs fois, j’ai eu l’occasion de lire des commentaires, ici et là, de jeunes qui voulaient en savoir plus sur la marche du pays. J’ai aussi noté l’intérêt des jeunes à interagir avec leurs dirigeants. Des questions ont été régulièrement posées. Des reproches aussi ont été régulièrement faits sur l’inaccessibilité des dirigeants », a expliqué Guillaume Soro.

« Les jeunes de Côte d’Ivoire veulent nous connaître, nous rencontrer, parler avec nous,  discuter avec nous. Alors, ce cadre est une plate-forme  d’échanges », a assuré le président de l’Assemblée nationale qui a répondu à quelques questions de ses hôtes. « J’espère que ce passage à l’Assemblée nationale fera naître en vous des vocations. Et que demain, dans quelques années, certains parmi vous seront des députés », a-t-il souhaité.

Le 29 octobre dernier, Guillaume Soro s’était soumis à une première « cruch party » au cours de laquelle il avait demandé aux jeunes de « faire preuve de responsabilité et de maturité sur les réseaux sociaux ».

 

Benoit Hili

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/01/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

La saison des tangos …

Ils ont tous baissé le ton d’un cran, sans que cela ne soit synonyme d’un abandon des ambitions à quelque deux petites années de l’échéance de 2020...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité