Justin Koua, brièvement interpellé et remis en liberté

Le président de la Jeunesse du mouvement politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) Justin Koua a été interpelé en début de journée d’hier et auditionné durant toute la nuit. Arrêté pour des propos tenus lors d’un meeting à Abidjan, le 15 septembre dernier, et qui avaient des airs d’un « appel au meurtre » à l’endroit du chef de l’État, l’ex détenu a dû répondre aux questions des forces de l’ordre à la préfecture de police d’Abidjans avant de recouvrer la liberté dans la matinée de ce 21 septembre.  

Cet habitué des coups d’éclats politiques sort à peine d’une détention qui a duré 2 ans pour des faits presqu’aussi similaires.

Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Pacte mondial sur la migration, et après ?

Le Pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui a soulevé les critiques des nationalistes et des partisans de la fermeture des frontières, a été formellement appro...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité