Le RHDP comme le Parti communiste chinois ?

Après plusieurs échanges avec le Parti communiste chinois, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) veut s’inspirer de son organisation politique. Premier objectif, maitriser le nombre exact de ses militants, en tablant d’ici 2020 sur la création de 15 000 sections, comptant chacune 250 adhérents. « Avec 250 électeurs par section pour 2020, nous en serons au total à au moins 3 750 000 militants », confie une source au RHDP. Un maillage qui devrait permettre à ce parti, fondé par Alassane Ouattara sans Henri Konan Bédié, d’avoir une ossature qui lui permettra de faire une très large occupation de l’espace politique ivoirien. Le rassemblement, qui se targue d’être le plus grand parti politique ivoirien en s’appuyant sur les résultats des élections locales de 2018, où il a raflé près des 2/3 des sièges, veut confirmer cette tendance pour l’élection présidentielle de 2020. Le dernier trimestre 2019 sera mis à profit afin de lancer ce mécanisme. Sur la même période, le RHDP espère déployer une partie de sa stratégie en multipliant les rencontres avec le corps diplomatique et avec des partenaires internationaux et renforcer sa présence auprès de ses militants à travers plusieurs meetings et actions de séduction. Maitre d’ouvrage de ce vaste programme, Adama Bictogo, le Secrétaire exécutif, multiplie les réunions avec ses équipes et met de plus en plus la pression sur ses hommes afin qu’ils aillent un peu plus vite dans leurs démarches.

Ange-Stéphanie DJANGONE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 21/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité