décès à Abidjan d'Aboudramane Sangaré ce samedi

Le leader de la branche la plus radicale du Front populaire ivoirien (FPI), Aboudramane Sangaré, proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, est décédé, ce samedi 3 novembre 2018 des suites d’une longue maladie.

Une disparition tragique pour ce parti d’opposition qui, depuis le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Haye, s’est lancée dans une quête pour sa libération.

Enseignant titulaire d’un doctorat d’État en droit international public obtenu à l’Institut du droit de la paix et du développement (IDPD) de Nice, ce militant engagé du parti, quitte le « Temple » à l’âge de 72 ans, laissant derrière lui des militants en larmes.

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 08/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel