Joseph Odjé Tiakoré: Le grenadier voltigeur attend son heure

Discret, il est cependant omniprésent dans les récits retraçant le parcours du Rassemblement des républicains (RDR), parti au sein duquel il milite depuis toujours et qui vient de lui renouveler sa confiance en le choisissant comme Secrétaire général adjoint chargé des anciens élus et cadres.

L’ainé des « grenadiers voltigeurs » est un homme aux origines modestes. Les quartiers populaires de Koumassi où il a grandi ont certainement forgé le caractère du politicien, calme mais combatif, qu’il est devenu. Joseph Odjé Tiakoré arrive à la tête de la structure de jeunesse du Rassemblement des républicains (RJR) à une période charnière de l’histoire de ce parti. Entre 1998 et 2007, le RDR est sous les feux de la rampe. De nombreux cadres du parti sont persécutés par les pouvoirs publics et la ferveur militante est à son comble. Chargé d’organiser et de canaliser les jeunes dans ces périodes de tensions permanentes, Odjé, deuxième Président de l’histoire du RJR, a su se montrer à la hauteur de la tâche durant 7 années, en maintenant les militants en éveil face aux défis de l’époque. En 2007, ce professeur certifié de français passe la main à Yayoro Karamoko, mais ne rompt pas les contacts avec la base, auprès de laquelle il continue de faire ce qu’il appelle lui-même une « mobilisation de proximité ».

Carrière contrariée En 2008, quand le RDR est secoué par des courants internes, il est soupçonné de faire partir de ces cadres qui, avec Zémogo Fofana, tentent d’en briser l’élan. Mais, malgré sa proximité avec Fofana et le fait que la messe soit déjà dite pour lui, il reste dans les rangs du parti et accuse le coup. Mis presque en quarantaine, il tente de rebondir à maintes reprises, sans grand succès. Conseiller économique et social depuis 2001, Joseph Odjé Tiakoré n’a pas la main heureuse dans la chasse aux postes électifs. Défait à deux reprises (2011 et 2016) aux législatives dans sa région natale, Alépé, il rebondit avec sa récente nomination en tant que Secrétaire général adjoint du RDR chargé des anciens élus et cadres du parti. Une mission qu’il prend très à coeur, s’étant montré très actif sur le terrain de la mobilisation durant les dernières tournées organisées par la direction du parti de la case depuis le début de l’année. À 51 ans, celui qui aura été l’un des meilleurs Présidents du RJR croit encore en son étoile et continue de porter le message du RDR partout, dans l’attente d’une rétribution à la hauteur de son engagement.

Malick SANGARE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité