Visite d’État dans le Moronou : Alassane Ouattara invite les populations à cultiver la paix et la stabilité

Le Président de la République, Alassane OUATTARA, a achevé samedi 12 septembre 2020, sa visite d’Etat de quatre jours dans la Région du Moronou par un Meeting géant à la Place de la République de Bongouanou.

Au cours de son intervention, il a salué la grande mobilisation des populations de la région venues nombreux assister à ce meeting de clôture et félicité les cadres du Moronou, notamment Sa Majesté Nanan Ehoura TEHOUA, Roi du Moronou, l’Inspecteur Général d’Etat, M. Ahoua N’DOLI Théophile ainsi que les autres cadres, guides réligieux et les chefs traditionnels pour leur implication dans l’organisation parfaite de cette visite d’État.

Dans son allocution, le président Ouattara a indiqué que la région du Moronou, qui a été longtemps enclavée, enregistre depuis 2011, un début de développement grâce aux nombreuses réalisations qui vont du bitumage des routes, à l’électrification en passant par l’adduction de plusieurs villages en eau potable. Mais aussi la construction d’infrastructures sanitaires et éducatives. Au Plan social, les femmes du Moronou bénéficient depuis 2015 d’un appui aux initiatives de développement d’une valeur de 360 millions de franc CFA dans divers domaines. Cette visite d’état, qui a enregistré la présence de la première dame, Dominique aux côtés de son époux a permis aux femmes de la région de bénéficier d’une dotation globale de 1,3 milliards de franc cfa du fonds d’appui aux femmes de Côte d’ivoire (FAFCI). Mais également de plusieurs dons en nature et en espèces d’une valeur de 510,5 millions de franc CFA.

« En plus de ce qui a été fait, nous avons arrêté les décisions suivantes : le bitumage de l’axe M’batto-Anoumanba-Céchi (40 km), la construction d’un commissariat de police à Arrah, l’érection de la sous-préfecture de Ouélé en département », a annoncé le chef de l’état. Il a demandé aux ministres concernés d’étudier les autres doléances formulées par les populations en rapport avec le programme de gouvernance sur la période 2021-2025. « Vous pouvez nous faire confiance, nous exécuterons les projets connus. Je vais rattraper le retard que cette région a observé au cours des quelques décennies. Car comme vous le savez, ce qu’ADO dit, ADO fait », a-t-il a promis au cours de son meeting de clôture.

Poursuivant son discours, le chef de l’Etat a exhorté les chefs traditionnels, les élus à préserver la paix.

« Rien de tout ce que nous venons de dire n’aurait été possible sans un climat de paix et de stabilité retrouvé. C’est pourquoi nous devons tout mettre en œuvre pour consolider ce climat de paix pour booster le développement de notre chère Côte d’ivoire et cette concorde qui prévaut dans la région du Moronou. Les prochaines échéances électorales ne doivent pas être une source d’inquiétude, de tension ou de violence (…) Nous avons pris des dispositions pour que nos populations continuent de vivre en paix. Il faut que les violences cessent à cause des élections. Si on veut être candidat, on se présente. Si les institutions valident votre candidature, vous pouvez vous présenter au peuple de côte d’ivoire qui choisira celui qui le dirigera. Il l’a fait en 2010 et 2015 », a-t-il dit.

Il s’est également adressé à la jeunesse en ces termes : « Vous les jeunes, ne vous laissez pas instrumentaliser. C’est important, c’est de votre avenir qu’il s’agit. Comme Hamed Bakayoko l’a dit, quand les grands se réunissent lorsqu’il y a des palabres, nous réglons les problèmes entre nous sans vous associer. Pourquoi vous allez vous battre pour ces gens. Battez-vous pour vous-même, battez-vous pour votre avenir. Faite en sorte que vous ayez des emplois, des familles. Faite en sorte que vos parents soient fiers de vous. C’est cela la Côte d’ivoire. C’est cela être un bon Ivoirien. C’est de travailler, de croire au travail et à la paix ».

Après le meeting de clôture, cette journée du samedi 12 septembre a été également marquée la traditionnelle conférence de presse de fin de visite d’état du président Alassane Ouattara au cours de laquelle, celui-ci a fait le bilan de ces quatre jours, du 9 au 12 septembre, de présence dans la région du Moronou. Toutefois, il s’est refusé d’aborder toutes les questions liées à la politique et aux élections.

Notons qu’après la région du Moronou, c’est au tour des populations de la région de la Marahoué d’accueillir la 31ème visite d’État du président Alassane Ouattara qui se tiendra du 23 au 26 septembre prochain.

Anthony NIAMKE, envoyé spécial dans le Moronou

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité