Nouveau refus de liberté provisoire pour Gbagbo

Dans un communiqué rendu public ce 26 septembre, la cour pénale internationale (CPI) a accusé une fin de non recevoir à la 12e demande de liberté provisoire introduite par le collège des avocats de Laurent Gbagbo. La CPI estime que « la détention demeure la seule mesure qui garantisse la participation de Laurent Gbagbo au procès, et qu’elle est donc raisonnable, appropriée et nécessaire. »

La cour estime par ailleurs qu’il existe toujours « un réseau de partisans qui pourraient l’aider à échapper à la justice et faire pressions sur des témoins.»  De plus son état de santé se serait amélioré selon les médecins de la cour chose qui facilite son maintien en détention pour la suite du procès.

Cette décision intervient au moment où le général Philipe Mangou comparait en tant que témoin à charge contre l’ancien président ivoirien.

                                                                                                                                                        Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel