RHDP : À chacun son agenda

Après avoir ouvert les portes de l’incertitude sur l’avenir du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), chacun des poids lourds de l’alliance danse à son propre rythme et essaie de l’imposer à ses alliés. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), qui a ouvert les hostilités, souffle le chaud et le froid, avec des cadres qui sont profondément divisés. Le noyau dur compte tout de même imposer au Rassemblement des républicains (RDR) la création d’un parti unifié après 2020 et a déjà lancé sa machine, avec en ligne de mire le mois de juillet, où le parti devra donner le nom de son candidat pour 2020. En attendant, le Président Bédié, selon des indiscrétions, a décidé de s’ouvrir à toutes les éventualités, tout en restant le maitre du jeu et en ayant toutes les cartes en main. Surfant sur les soutiens qu’il reçoit des autres membres de l’alliance (UDPCI, MFA, UPCI, PIT) et d’une partie des cadres du PDCI, le RDR est lui aussi bien décidé à abattre plusieurs cartes. Selon des cadres de cette formation, « le processus pour la création d’un parti unifié appelé RHDP est irréversible. Les partis membres de cette alliance devront faire leur choix clairement ». Ces partis devraient signer début avril le manifeste du regroupement tel que défini par le Comité de haut niveau qui regroupe des cadres de ces différentes formations politiques. La rencontre au sommet avec Henri Konan Bédié, qui devrait se tenir à la même date, pourrait accélérer les choses.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/07/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité