FPI : Simone Gbagbo dévoile ses cartes

Depuis sa sortie de prison, elle multiplie les sorties et les prises de parole, en privé comme en public. Avec les visites de courtoisie de certaines figures de la classe politique et de ses courtisans, l’ex Première Dame se repositionne peu à peu sur la scène politique.

Elle n’espérait pas une libération de sitôt, mais elle n’a pas perdu une seule seconde pour attirer caméras et microphones. Simone Ehivet Gbagbo sait bien que son retour dans l’arène politique, salué par ses proches, perturbe fortement les calculs de ceux qui l’avaient rangée parmi les « has been ». L’espace est à nouveau ouvert à de nouvelles alliances et il faudra désormais compter avec la « Dame de fer » pour sa refondation.

Faire bouger les lignes Participant à sa première réunion du Secrétariat général de l’aile du Front populaire ivoirien (FPI) dirigée par Aboudrahamane Sangaré, elle a réussi à attirer tous les regards vers elle le samedi 1er septembre. « Je tiens à féliciter tous ceux qui ont œuvré au maintien de la ligne du parti contre les tentatives de déviation de certains de nos propres militants », a-t-elle lancé, semblant faire allusion à Pascal Affi N’Guessan, avant d’exprimer sa « gratitude à l'endroit d’Aboudrahamane, le gardien du temple, pour son leadership qui a permis de sortir le FPI des flots pour attendre sereinement l'arrivée du Président Laurent Gbagbo ». Après cette sortie, il n’y a plus aucun doute sur le choix de Simone. D’ailleurs, même si elle reçoit des proches d’Affi N’Guessan, une rencontre avec ce dernier n’est pas encore inscrite à son agenda. Affi, interrogé à ce sujet, a préféré donner une réponse plus politique. « Il nous a été demandé de patienter. Je crois qu’à l’heure actuelle Simone Gbagbo est en retraite pour se reposer. Dès son retour, le protocole nous fera signe », a-t-il lancé. Mais une source proche de Mme Gbagbo est catégorique : «  Simone ne compte pas recevoir Affi N’Guessan, dont elle considère qu’il a dévié. Elle prendra d’ici peu les rênes du parti et engagera les futures batailles ». Pour l’heure, l’intéressée, bien installée dans son fauteuil de deuxième Vice-présidente chargée de la stratégie, se dit disposée à recevoir « les Vice-présidents, secrétaires généraux, secrétaires généraux adjoints et autres secrétaires nationaux (…) pour des séances de travail ».

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité