Tirs à Bouaké : « Une affaire interne » selon un militaire

 

Dans la nuit du jeudi à vendredi, des coups de feu ont été entendus au camp du 3e bataillon, là où en janvier 2017 et pratiquement à la même date, des tirs avaient surpris les habitants. Selon une source militaire sur place « Tout est parti d’une altercation entre forces de l’ordre. C’est un problème interne et il n’y pas lieu de s’affoler » indique notre interlocuteur.  

En début de matinée le calme est revenu autour du camp et les populations vaquent à leurs occupations.  « Les corridors sont ouverts. La circulation est fluide » a indiqué à JDA un correspondant de presse à Bouaké.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 19/04/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Libérez la parole !

Libérez la parole ! La parole libère, dit l’adage, et, de plus en plus, les Ivoiriens la demandent. Non pas seulement sur les réseaux sociaux ou dans les bureaux et ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité