RHDP : en ordre de bataille

Dans l'attente du retour de leur candidat, Amadou Gon Coulibaly, les militants du RHDP, déjà en précampagne se disent prêts pour la bataille électorale. L’investiture du candidat devrait se faire début août.

Maintes fois reporté, le retour du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs candidat du Rassemblement des houphouetsites pour la paix et la démocratie (RHDP) est prévu pour ce jeudi 2 juillet. Sauf changement de dernières minutes. Sur place, la direction exécutive ne prévoit pas une cérémonie d'accueil faste mais a plutôt les yeux tournés vers l’investiture du candidat du parti. Les militants qui s’étaient mobilisés pour l'accueil de « leur champion » ont été prié de ne pas se rassembler dans un contexte où le rassemblement de plus de 50 personnes est interdit.

Pré-campagne  Pour le directeur exécutif du RHDP Adama Bictogo, « la course pour la présidentielle est ouverte avec le recensement électoral. Il n'y a plus de temps à perdre. » Le RHDP songe, à défaut d'organiser une cérémonie unique d'investiture, pour cause de crise sanitaire, d’organiser une sorte de festivité éclatées afin de permettre aux militants de l'intérieur du pays de participer à distance à cette cérémonie. De source proche de ce parti, l'équipe de campagne pourrait être connu avant la fin du mois d'août. En lice pour piloter la campagne, Jeannot Ahoussou Kouadio, Hamed Bakayoko et Patrick Achi.  Adama Bictogo devrait jouer un rôle de coordonnateur de la campagne et être dans le shadow-cabinet de la  stratégie du candidat. « Comme en 2010 et en 2015, pour le candidat Alassane Ouattara la direction de campagne sera pilotée par deux cadres du partis »  confie un cadre de ce parti. Les directeurs exécutifs adjoints en charge des régions, devraient être d'office des directeurs de campagnes de ces différentes zones. « Il est vrai que certains se marchent sur les pieds dans leur région, mais il n'y a pas d'autres choix que de maintenir l'ossature actuelle pour maintenir la cohésion autour du candidat » détaille notre source.  D'ailleurs poursuit la source, c'est à ces derniers que la tâche a été confiée de rassemblement les signatures de parrainage nécessaire pour le dossier de candidature qui devra être déposé entre le 15 juillet et le 15 août. Ils seront par la suite renvoyé dans leur régions respectives afin de maintenir la flamme de la mobilisation jusqu'aux élections. Contrairement à la rumeur, Amadou Gon Coulibaly ne démissionnera pas de son poste de premier ministre pour la campagne.

Yvan AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 06/08/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité