Bousculades au siège du RDR

Il ne se passe pas un jour sans que les cadres du parti de la case, le Rassemblement des républicains (RDR) ne prennent d’assaut leur siège sis à la rue Lepic. Et pour cause, aucun d’eux ne veut être surpris par la date butoir du dépôt des candidatures aux législatives, fixé au jeudi 21 juillet. En plus des députés actuels, plusieurs autres cadres font la queue pour espérer détrôner un élu « coupé de la base depuis son élection ». Des candidats malheureux dans certaines circonscriptions en 2011 veulent encore tenter leur chance, « on ne sait jamais, cette fois peut-être la bonne. »

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/01/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

La saison des tangos …

Ils ont tous baissé le ton d’un cran, sans que cela ne soit synonyme d’un abandon des ambitions à quelque deux petites années de l’échéance de 2020...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité