Ouattara/ Bédié : Réconciliation impossible ?

Divisés après s’être réconciliés contre un adversaire commun, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié peuvent-ils encore se retrouver ? Si l’espace politique ivoirien a déjà vu toute sorte d’alliance et de retour en alliance, il faut s’attendre à toutes les éventualités.

Avec en face plusieurs adversaires à la fois, Alassane Ouattara, dans la course pour octobre 2020, pourrait bien vouloir calmer le jeu. Même si ce n’est pas pour une alliance politique, cela devra à tout le moins avoir pour conséquence de baisser la température sur l’espace politique. Au-delà des messages transmis par intermédiaires, les deux hommes pourraient se rencontrer dans un face à face pour vider certains contentieux. Chose qui devrait apporter un coup de fouet au dialogue politique quelque peu enrhumé par l’absence du PDCI au dernier dialogue politique.

Course contre la montre Leur discorde ne tient qu’en un seul point. La candidature à soutenir pour l’élection présidentielle 2020. Au-delà de ce point, « tout le reste est négociable » pense un proche du Président Alassane Ouattara selon qui les deux personnalités semblent avoir une position très tranchée sur leur choix pour l’élection à venir.  « Ils n’ont pas besoin d’intermédiaire pour se parler. Ils savent comment s’y prendre et s’il y’a de la volonté de part et d’autre, ils sauront comment faire » explique un observateur de la scène politique. Mais au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, l’on semble bien avancer dans les discussions avec les nouveaux alliés et cela devrait peser lourd dans la balance. « Le PDCI est actuellement au cœur du débat politique. Si le Président Ouattara veut discuter avec le président Bédié, c’est son choix mais nous avons déjà fait notre choix et le processus est irréversible » confie un membre du bureau des jeunes du PDCI. Entre un FPI qui se réconcilie et un RHDP qui veut consolider sa place de leader dans le champ politique le PDCI ne compte plus jouer le second rôle. Et même s’il semble avoir renoncé à ramener la limite d’âge pour la course à la présidentielle, Alassane Ouattara pourrait bien négocier avec Bédié, la prise d’une retraite pour « leur génération » afin de calmer les passions sur le terrain politique. Mais les choses ne s’annoncent pas aisées. La candidature de Bédié étant  presque actée pour ce parti, il sera difficile de mettre la question dans la balance des négociations. 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité