RHDP : On casse le thermomtre pour les municipales | Journal d'Abidjan

RHDP : On casse le thermomtre pour les municipales

Le PDCI-RDA a dcid de ne pas aller un congrs pour se prononcer sur le parti unifi.

Aprs la tempte souleve par le dbat autour du RHDP unifi, les diffrents partis membre de cette alliance ont dcid de reporter le dbat de lalternance en 2020 afin de se consacrer aux lections locales venir.

Sans renoncer à voir l’un de leurs cadres tête de liste à l’élection présidentielle de 2020, les partis membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la paix et la démocratie (RHDP) ont décidé de concentrer leur énergie sur les questions du moment, la révision de la liste électorale et les élections locales. Ils ont ainsi engagé la course aux nouveaux majeurs et à d’autres potentiels électeurs, non encore inscrits sur la liste électorale.

Bannière RHDP On peut le dire, quand il s’agit d’élections, l’alliance au pouvoir, contrairement à l’opposition, arrive à taire ses querelles. Et pour les élections locales (municipales et régionales) à venir, tout est en train d’être formalisé afin de concourir sous une bannière unique. Les deux grands partis, le Rassemblement des républicains (RDR) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), n’y voient aucun inconvénient et devraient tirer les autres. « Chaque chose en son temps. Aujourd’hui, c’est celui des élections locales et nous souhaitons y aller en RHDP », soutient le Secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kacou Guikahué. Avant le choix des candidats RHDP, chaque parti a déjà invité ses cadres à déposer leurs dossiers pour des élections prévues avant la fin 2018. Le PDCI, selon son Président Henri Konan Bédié, compte organiser « très bientôt une réunion du Bureau Politique pour ratifier l’accord politique signé le 16 avril dernier par les partis membres du RHDP ».

Choix de la base ? Sur quels critères le RHDP choisira-t-il ses candidats ? L’alliance pourra-t-elle éviter le piège des indépendants ? Et les partis se présenter en rangs dispersés pour mesurer leurs forces sur le terrain ? Autant de questions encore sur les tables, chacun calculant déjà le nombre d’élus locaux qu’il pourra revendiquer après les élections. Divisé sur certains choix aux législatives de 2016 et aux sénatoriales de mars 2018 ayant fait le lit de la victoire de candidats indépendants, le RHDP semble ne pas avoir tiré les leçons de ces deux scrutins. Ses membres ont-ils peur de connaitre leur vrai poids électoral avant 2020 ? La réponse à cette interrogation vaut son pesant d’or.

Ouakaltio OUATTARA

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 09/08/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité