Oumar Sako « Agissons pour garder le cap »

De quoi s’agit-il quand vous parlez d’agir pour garder le cap ?

Agir pour garder le cap (AGC) est la réponse à  un  questionnement citoyen sur l'Etat de Côte d'ivoire au regard du bilan du président Alassane Ouattara.  Comment est la côte d'Ivoire sous Alassane Ouattara ? Le visage du pays a changé avec la quasi-totalité des indicateurs relatifs à la santé, l'éducation,  la sécurité, le niveau de vie des populations, les  infrastructures, l’économie qui sont au vert. Pour nous il faut maintenant ce Cap.  Comme dit l'adage on ne change pas une équipe  qui gagne.

En 2010 lors de la campagne, vous lanciez le mouvement AMCP5, aujourd’hui c’est agir pour garder le cap, y’a-t-il une différence ?

Oui il y'a une différence.  En 2010 on s'est battu pour faire gagner le candidat Alassane Ouattara et l'installer dans le fauteuil présidentiel. Nous étions quasiment tous militants du Rassemblement des républicains (RDR). En 2020 AGC, à la base devrait soutenir Amadou Gon Coulibaly pour continuer le travail entamé par le Président Alassane Ouattara.  Mais vous connaissez la suite,  notre mentor, notre inspirateur,  notre modèle  a été rappelé à Dieu.  Le retour du président Alassane Ouattara dans l'arène nous rassure et nous galvanise à nouveau. Il représente le socle de notre engagement.  En hommage donc à Amadou Gon Coulibaly, nous nous sommes  engagés aux côtés du président Candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la paix et démocratie (RHDP) pour une victoire au premier tour de l’élection présidentielle pour notre candidat.  Contrairement à AMCP5, Agir pour garder le Cap va au-delà des chapelles politiques traditionnelles.   Les bénévoles de notre mouvement viennent de partout sans distinction d'appartenance ethnique, religieuse et politique.  C'est un mouvement citoyen qui compte donner quitus à nouveau au président Ouattara pour le travail accompli afin de garder Le Cap du développement avec lui.

Quelle sera ainsi la part de la jeunesse dans cette campagne qui s’annonce ?

La jeunesse de Agir pour garder le Cap mènera diverses activités notamment sur les réseaux sociaux mais aussi sur le terrain. Il s’agira de sensibiliser contre la non-violence, de promouvoir le bilan du président Alassane Ouattara, et surtout de lutter contre les fausse informations (Fakenew) qui pullulent la toile depuis peu. Pour mener à bien cette campagne, nous irons à la rencontre des associations et mouvements de jeunesse pour les campagnes de sensibilisation  et participeront aux campagnes de promotion de paix en période électorale. Car, au-delà des élections, le pays doit continuer à vivre et nous comptons y contribuer.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité