Amadou Gon Coulibaly monte en puissance

Dans des habits de directeur de campagne pour tous les Candidats RHDP, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly en a profité pour lancer des messages forts, tout en se positionnant discrètement pour 2020.

Une dizaine de meeting en deux semaines, des contacts permanents avec les candidats des listes du Rassemblement des houphouetistes pour la paix et la démocratie (RHDP). Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, était sur tous les fronts afin de pousser son camp à la victoire. Les lignes étant désormais claires au sein de la grande famille des houphouëtistes, ce dernier croit de plus en plus en ses chances d’être parrainé par le RHDP pour briguer la fonction suprême.

Positionnement Premier ministre depuis bientôt deux ans, Amadou Gon Coulibaly, même s’il ne le dit pas officiellement, lorgne le fauteuil présidentiel et s’apprête à prendre part à la lutte féroce qui s’ouvre déjà pour la succession du Président Alassane Ouattara. « Pour l’heure, je suis Premier ministre. Il y a beaucoup à faire et je préfère m’en tenir à cela », lance-t-il quand la question sur son ambition lui est posée. « Amadou Gon Coulibaly a compris que s’il veut être candidat en 2020, il doit être plus présent sur le terrain et aux côtés des cadres du RHDP. Il n’a pas manqué de le faire lors de ces deux semaines de campagne », confie un cadre de ce parti pour qui cette présence remarquée, surtout auprès des grosses pointures comme des ministres en fonction, renforce son image auprès de ces derniers et au sein de l’électorat RHDP.

Pas seul Mais cette course ne se fera pas de tout repos. Pour l’instant, même s’il peut compter parmi les candidats les plus sérieux au sein du RHDP, la bataille reste serrée entre lui et d’autres grosses pointures. D’abord au sein de la famille du Rassemblement des républicains (RDR), ses plus grands challengers restent Guillaume Soro, Président du parlement, et Hamed Bakayoko, seul ministre d’Etat et désormais maire de la commune d’Abobo, bastion du RDR. Au sein du RHDP, il devra faire face aux ambitions que nourrissent Albert Mabri Toikeusse et Patrick Achi, ou à des degrés moindres, d’autres ex cades du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui ont rejoint la coalition RHDP. « Le choix sera difficile à faire car ils ont leur mot à dire tous autant qu’ils sont, et rien n’est gagné d’avance pour chacun d’entre eux, même si Amadou Gon Coulibaly prend de plus en plus de place », confie l’un des proches de ce dernier.

 

Ouakaltio OUATTARA

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel