LIDER avance masqué

Liberté et démocratie pour la République (LIDER) n’est pas véritablement absent des joutes électorales du 13 octobre. Le parti fondé par Mamadou Koulibaly (ex Président du Parlement) voit trois de ses cadres se présenter en candidats indépendants aux municipales. Il s’agit du Vice-président Jean-Pierre Akadie Gboga, qui mène la liste « Unis pour le développement » dans la circonscription de Grand-Lahou, de son ex Président Mamadou Koulibaly avec « Pour l’amour d’Azaguié » dans la circonscription d’Azaguié et de son délégué national Stéphane Clovis Vangah, en tête de « Ensemble, agissons » dans la circonscription de Bonoua. Choix tactique ou simple appréciation des réalités dans ces localités ? En tout cas, pour LIDER, cette stratégie a permis d’obtenir deux députés lors des législatives de décembre 2016. L’un d’entre eux, Alain Ekissi, ayant viré au Rassemblement des houphouëtistes pour la paix et la démocratie (RHDP) affrontera Mamadou Kouliblay lors de ces élections. « La direction du parti a décidé, il y a quelques mois, d’utiliser les municipales pour prouver que LIDER était capable de rassembler derrière ses candidats et leurs projets de développement, des femmes et des hommes de tous horizons et de toutes appartenances politiques, pour le bien des populations de Côte d’Ivoire », indique un communiqué publié le 11 septembre sur le site internet du parti. Précisant d’ailleurs que LIDER « encouragé ses têtes de liste à aller en indépendants et ses militants et militantes à accepter d’être sur des listes, à la condition expresse qu’elles soient indépendantes ».

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité