Simone Gbagbo : De plus en plus isolée ?

Après avoir enchainé les sorties médiatiques dans les premières semaines qui ont suivi sa libération, Simone Gbagbo donne de moins en moins de la voix et se fait plus discrète. L’ex Première Dame, qui a accusé le coup de voir son mari Laurent Gbagbo lui préférer Assoa Adou, le Secrétaire général, dans la gestion quotidienne d’une partie du Front populaire ivoirien (FPI), est, selon des sources, de moins en moins, sinon presque pas, consultée sur la conduite des affaires de son parti. « Les décisions et les actions se font en concertation entre Laurent Gbagbo et Assoa Adou et elle (Simone) est parfois la dernière à en être informée », confie l’un de ses proches. Ce dernier poursuit en révélant qu’après sa libération sous conditions Laurent Gbagbo a longuement échangé par téléphone avec Michel Gbagbo et sa fille Gado (l’une de ses filles jumelles), sans prendre des nouvelles de Simone. « Gbagbo en Belgique, auprès de Nady Bamba, cela n’arrange pas la situation de Simone, qui se sent quelque peu marginalisée et est frustrée », ajoute ce dernier. Au FPI, certains cadres ne cachent plus leur agacement face à cette situation. Le 1er février, ils étaient tous réunis au domicile d’Assoa Adou pour attendre le verdict de la Chambre d’appel, laissant Simone Gbagbo seule. Le contexte est devenu encore plus difficile pour elle depuis le décès de son principal soutien, Aboudrahamane Sangaré.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité