Exil : Des cadres du FPI préparent leur retour

En exil depuis avril 2011, des cadres du Front populaire ivoirien (FPI) doivent se rencontrer le 21 septembre à Accra, au Ghana, afin de plancher sur leur probable retour au pays. Sur convocation de Justin Katinan Koné, Président par intérim de la Coordination du FPI en exil, les responsables des différents groupes exilés au Togo, au Bénin et au Ghana ont été invités à prendre part à cette rencontre. Les responsables des camps de réfugiés, de même les responsables d’associations et ONG ont été également conviés. La rencontre interviendra après le délai de l’avis d’appel et du mémoire du bureau du Procureur de la CPI Fatou Bensouda contre la décision de la chambre de la première instance ayant prononcé l’acquittement de Laurent Gbagbo en lui accordant une liberté conditionnelle.  En cas d’appel, leur retour pourrait être retardé en attendant la décision des juges. Un retour qui est donc conditionné par l’agenda de la Cour pénale internationale (CPI). Ces exilés, à l’image de ceux qui ont déjà regagné le pays, dont Assoa Adou, comptent apporter un plus dans la lutte au sein du FPI et préparer les échéances de 2020. Un rendez-vous que cette tendance du FPI ne veut pas rater. Tout en comptant, et en espérant, le retour de Laurent Gbagbo à Abidjan, ils espèrent arriver à remobiliser les militants restés encore fidèles à leur ligne. Une nouvelle donne qui devrait contribuer à mettre encore plus de pression sur Pascal Affi N’Guessan.

Ange-Stéphanie DJANGONE

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité